Pour les parents

Maintenir et améliorer la santé de votre enfant

Questions - Réponses

Questions sur la visite médicale

La visite médicale scolaire est obligatoire, elle est gratuite. Elle permet d’avoir un suivi médical régulier de l’enfant et de détecter d’éventuels problèmes de santé qui peuvent influencer ses apprentissages scolaires

L’enfant peut être revu lors d’une consultation ultérieure ou sur rendez-vous au service de promotion de la santé à la rue Harmegnies , 100 à 7110 Strépy-Bracquegnies 

Les documents remplis correctement et signés s’ils n’ont pas été rendus à l’institutrice, les lunettes de l’enfant s’il en porte, le carnet de santé si une vaccination doit avoir lieu, ses vêtements de gymnastique 

Non en aucun cas car il s’agit de médecine préventive

Les consulter attentivement et nous téléphoner en cas de doute ou d’incompréhension.

Si le médecin du centre estime qu’il y a lieu de consulter un spécialiste, munissez-vous du document pour vous rendre chez celui-ci, ensuite renvoyez nous, au plus vite, les conclusions du médecin consulté

Oui pour autant que les tests puissent être réalisés dans de bonnes conditions

Afin que nous puissions compléter correctement les différentes modifications de l’état de santé de votre enfant 

Non absolument pas

Oui ainsi que la date de la dernière visite chez celui-ci

Nous en avertir au plus vite par téléphone ou par courriel 

La base reste la même mais l’approche est différente en fonction de l’enfant

L’infirmière peut se rendre au domicile afin d’expliquer par exemple le traitement de la pédiculose ou bien pour trouver des solutions à un problème détecté 

Vous pouvez obtenir un duplicata en nous téléphonant ou par courriel

Si vous n’adhérez pas au choix de notre service, vous êtes tenus de nous en aviser avant le 30 septembre. Dans ce cas, la loi vous oblige à choisir vous-même un autre service de promotion de la santé à l’école agréé et à faire procéder à l’examen requis dans les deux mois de votre opposition.

N’oubliez pas, dans ce, cas, de nous faire parvenir les conclusions du bilan de santé du centre choisi

Inutile de faire remplir par vos parents l’autorisation et le questionnaire, vous pouvez décider seul de l’administration d’un vaccin

Questions sur la vaccination

Si les documents ont toujours bien été remplis lors de la venue de votre enfant dans le service, nous pouvons, après un simple contact téléphonique, vous les faire parvenir par courrier ou courriel

Il suffit de ne pas remplir le document « autorisation de vaccination » remis avec les fiches confidentielles ou contacter le service par courriel ou par téléphone 

Oui, plus d'informations sur la page "Suivi médical des élèves"

Non, sauf le vaccin anti poliomyélite. Plus d'informations sur la page "Suivi médical des élèves"

Douleur, gonflement, rougeur parfois température. Plus d'informations sur la page "Suivi médical des élèves"

Questions sur la pédiculose

Tout le monde peut attraper des poux, ce n’est pas grave , mais il faut s’en débarrasser !

Les produits préventifs sont peu efficaces.

Toutes les personnes de l’entourage porteuses de poux et/ou de lentes doivent être traitées, ( parents, frères, sœurs…)

Le pou n’est pas dangereux pour la santé mais il provoque un « mal être «  pour le porteur et son entourage.

Le manque d’hygiène n’est pas responsable  de la présence de poux.

Le pétrole et les insecticides sont interdits! Ils provoquent brûlures et intoxications chez l ‘enfant.

Toujours utiliser des produits enregistrés comme médicaments.

Les poux sont de minuscules insectes dépourvus d’ailes, tellement petits qu’on les distingue difficilement à l’œil nu.

La femelle pond jusqu’à 10 œufs (lentes) par jour qui donnent naissance au bout de 8 à 10 jours à de nouveaux poux.

Quinze jours plus tard, ils sont adultes et pondent à leur tour ce qui peut donner des milliers de poux en quelques mois seulement!

Chercher en priorité derrière les oreilles et la nuque.

Soulever les mèches de cheveux et regarder à la racine :

  • les lentes ont l’aspect de points blancs ou grisâtres collés aux cheveux.
  • les poux peuvent être trouvés en peignant les mèches de cheveux au-dessus d’une feuille blanche.

La pédiculose est une parasitose très contagieuse, il faut donc éviter de la transmettre aux autres.

Jour 1:

  • Vérifier si d’autres membres de la famille sont atteints. Dans ce cas appliquer le traitement chez tout le monde.
  • Appliquer le shampoing  ou la lotion selon les recommandations de la notice.
  • Laisser sécher les cheveux naturellement et passer le peigne métallique mèche par mèche pendant 10 minutes au moins .
  • Laver les peignes et brosses qui ont servi au traitement.
  • Laver draps et taies à 60°.enfermer ce qui ne peut être lavé à 60°dans un sac hermétiquement fermé pendant 24 heures (doudou, manteau, bonnet…..)au congélateur ou 10 jours hors congélateur et puis laver normalement.
  • Aspirer l’environnement.

Chaque jour de la semaine :

  • Passer le peigne métallique mèche par mèche pendant 10minutes au moins.
  • Laver les peignes et brosses.
  • Attacher les cheveux longs.
  • Toujours suivre la notice du produit  employé.

Les semaines qui suivent :

  • Continuer à vérifier les cheveux tous les jours .

Le reste de l’année vérifier les cheveux 2 fois par semaine.

Comment se débarrasser facilement des lentes après avoir appliqué la lotion ou le shampoing anti poux?

Le bicarbonate de soude est une solution efficace, naturelle et bon marché, il aide à se débarrasser des lentes mais ne tue pas les poux!!

Mode d’emploi :

  • Diluer une cuillère à soupe de bicarbonate dans un demi litre d’eau tiède.
  • Appliquer sur les cheveux et laisser sécher.
  • Peigner les cheveux à l’aide du peigne métallique, ensuite les laver avec un shampoing doux et terminer par un après shampoing.

Demander conseil à l’infirmière du Service de la Promotion de la Santé à l’Ecole (064/66.31.50)

Recommencer le plan de la semaine en se posant les questions suivantes : traitement bien appliqué? Peigne efficace? ….

Questions sur les maladies et la fréquentation scolaire

Garder l’enfant à la maison selon les prescriptions du médecin consulté, avertir l’école en stipulant de quelle maladie il s’agit

Non, l’enfant malade a besoin de repos, de surveillance et de soin. Avec de la température, l’enfant est mal dans sa peau. Un enfant malade contamine les autres enfants

Oui si toutes les conditions sont remplies : autorisation écrite du médecin consulté, prescription claire et précise du produit et de sa posologie, accord de l’enseignant et/ou de la direction qui devra administrer le traitement

Une séance d’information peut être organisée à l’école par le service hospitalier qui a en charge l’enfant ou par notre service

La méningite est une infection contagieuse qui touche l’enveloppe du cerveau et de la moelle épinière.

Elle se caractérise par les symptômes suivants :

  • Forte fièvre d’apparition brutale
  • Céphalées (maux de tête)
  • Nausées, vomissements
  • Confusion et photophobie (difficulté d’accommoder la vue à la lumière)
  • Rigidité de la nuque (pas systématique)
  • Lésions pétéchiales ou purpura (petites taches rouges/mauves sur la peau)

Traitement

  • Hospitalisation 
  • Traitement antibiotique approprié
  • Une vaccination sera recommandée après guérison en fonction du sérogroupe, de l’état vaccinal et de l’âge du patient

Traitement de l’entourage

  • Antibioprophylaxie recommandée et ce malgré la vaccination

La vaccination de base contre le méningocoque C est recommandée en Belgique et peut être administrée jusqu’à l’âge de 19 ans

Le PSE est informé de la déclaration d’un cas par l’école, l’hôpital ou le ministère de la santé

Dès que le cas est confirmé par les analyses de laboratoire, le médecin du PSE ainsi que le médecin inspecteur de la cellule de surveillance des maladies infectieuses définissent le protocole d’intervention car il s’agit alors d’une URGENCE SANITAIRE

L’établissement scolaire ainsi que l’équipe PSE prend contact avec tous les parents et les invitent à se rendre le plus rapidement possible à l’école

Le service PSE rassemble toutesles informations utilesà sa disposition :

  • La liste des parents qui ont signé l’autorisation  d’administrer des antibiotiques lors de la remise du questionnaire confidentiel médical
  • L’état vaccinal (méningite C) des enfants de l’école

L’équipe du PSE se rend alors à l’école pour procéder à

  • une séance d’information sur la méningite C à destination des parents
  • l’antibioprophylaxie (administration d’une dose d’antibiotique par voie orale aux enfants concernés par le protocole)

 

-RESTER CALME ! Les cas de méningite C ainsi que les épidémies sont très rares

- m’assurer que mon enfant est bien vacciné contre le méningocoque C, s’il ne l’est pas, il peut recevoir gratuitement cette vaccination via son pédiatre, son médecin traitant ou le médecin du service PSE (uniquement lors de la visite médicale de deuxième primaire)

-lorsque le PSE me fait parvenir des documents à compléter, les remplir avec attention et bien les signer

-fournir à l’école un numéro de téléphone VALIDE à appeler en cas d’urgence

-si je refuse l’administration d’un antibiotique en prévention par le PSE, me rendre au plus vite chez mon médecin traitant qui est tenu d’administrer le traitement préventif, dans ce cas, je dois fournir au PSE une attestation précisant l’administration du traitement

A défaut,mon enfant sera évincé 7 jours du milieu scolaire

-avertir au plus vite l’école si mon enfant présente des signes de méningite